Nuits boréales – 28 mars

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...
Avis des spectateurs

Vendredi 28 mars 2014 à 20:00

boreales1

boreales2

boreales3

boreales4

boreales5

boreales6

boreales7

Au programme

Sous l‘impulsion de l’association Pôles actions et de ses partenaires, la Géode présente deux soirées et une après-midi de films polaires.

Trois films au programme de cette soirée :

- Chasing ice, un film rarement projeté en France sous-titré en français
- Tara Oceans Polar Circle 2013, présentation par  Romain TROUBLÉ, secrétaire général de Tara Expéditions et directeur des opérations de la mission Tara Oceans, France
- Les diamants du pôle, en présence du Réalisateur Jean Queyrat

 

 

Voir le programme

Chasing Ice

Documentaire américain, 2012, sous-titré en français, 72 min
Chasing Ice  a été présenté au Festival de Sundance 2012, où il a remporté le Prix de la meilleure photographie, et il est nommé à l’Oscar de la meilleure chanson originale en 2013 pour Before My Time de J. Ralph. Le film traite des efforts du photographe James Balog et son Extreme Ice Survey pour dénoncer les effets du changement climatique.

Un film rarement projeté en France sous-titré en français

 

 

 

Tara Oceans Polar Circle 2013

Premier bilan en images de la circumnavigation de l’océan Arctique de la goélette polaire Tara.
Du 19 mai au 7 décembre 2013, tara a entrepris une circumnavigation de l’océan arctique de 25 000km en six mois, par les passages du nord-est et du nord-ouest, dans un but scietifique et pédagogique. Cette expédition internationale s’est faite en collaboration avec les pays riverains de l’océan arctique, en association avec la fondation Prince Albert de Monaco et Agnès B.
Présentation par  Romain TROUBLÉ, secrétaire général de Tara Expéditions et directeur des opérations de la mission Tara Oceans, France.

 

Les diamants du pôle

Un film de Jean Queyrat, production ZED /France Télévisions
Film en français
Les gisements de diamants destinés à la joaillerie sont très rares sur la planète. A la mine de Diavik, à 200 km du Cercle Polaire, des engins gigantesques creusent la Kimberlite pour exhumer des diamants dont les plus gros ne font que quelques dizaines de grammes. Chaque année, la mine de Diavik produit plus de six millions de carats.
Durant l’interminable hiver arctique, la mine est une base lunaire qui permet aux hommes de vivre et de travailler dans des conditions climatiques extrêmes. Ici, l’hiver dure 8 mois et les températures peuvent descendre bien en dessous de 30°C.
Dans ce documentaire, nous suivrons deux personnages principaux : Lou Covello est prospecteur et fouille les espaces immenses et désolés du Grand Nord, à la recherche d’indices qui lui permettront de remonter la piste du diamant.
Léon Willya, l’un des nombreux autochtones employés à Diavik, est conducteur. Il conduit le jumbo truck, l’un des six plus grands camions de la mine. Lorsqu’il retourne chez lui, à Bechoko, il se fait trappeur et perpétue la culture de son peuple.

En présence du Réalisateur Jean Queyrat

En savoir plus

Les nuits boréales sont organisées dans le cadre du colloque international dédié à l’ours polaire 2014.

En savoir plus
Programme du 29 mars

L'avis des spectateurs


Retour haut de page