Décollage de la mission Proxima avec Thomas Pesquet

2 091 lectures

thomaspesquet_slide_programme2

 

 

 

Le 17 novembre prochain, Thomas Pesquet, astronaute de l’ESA, sera le dixième astronaute français à s’envoler pour l’espace, aux côtés du Commandant Oleg Novitsky de Roskosmos et de l’astronaute de la NASA Peggy Whitson.

 

A cette occasion, Le CNES et l’ESA organisent une grande soirée à La Géode pendant laquelle le décollage sera retransmis en direct via satellite sur l’écran géant.

Quelques places sont réservées pour le public de La Géode…  Réservez vos places dès maintenant !

 

Thomas Pesquet sera le premier astronaute français à rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) depuis que son compatriote Léopold Eyharts, lui aussi astronaute de l’ESA, a participé à l’installation du module européen Columbus en 2008.

 

 

 

Riche de son expérience de pilote de ligne, Thomas voyagera avec ses deux coéquipiers à bord d’une capsule Soyouz MS qui est la version la plus récente du véhicule russe de transport d’équipage qui dessert l’espace depuis près de 50 ans. À leur arrivée, ils seront accueillis par les trois membres de l’équipage qui séjourne actuellement à bord de l’ISS.

 

 

 

 

Le trio décollera du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à 20:20 TU. Il parviendra à la Station deux jours plus tard.

 

 

La mission de Thomas a une dimension scientifique non négligeable : celui-ci exécutera un large éventail d’expériences à bord de l’ISS qui est un avant-poste de l’exploration humaine puisqu’il est possible d’y mener des recherches en s’affranchissant des limites imposées par notre environnement terrestre.

 

Cette mission sera la neuvième mission de longue durée confiée à un astronaute de l’ESA. Elle a été baptisée Proxima, comme l’étoile la plus proche du Soleil, car la tradition veut que toutes les missions d’astronautes français portent le nom d’étoiles et de constellations.

 

 

Au cours de la mission Proxima, Thomas sera responsable de plus de 50 expériences scientifiques mises au point par l’ESA et par le CNES, et il participera à de nombreux travaux de recherche menés pour le compte des autres partenaires du programme ISS.

 

 

Participer à des projets éducatifs et susciter des vocations chez les plus jeunes sont deux autres objectifs importants de la mission de Thomas ; ce dernier a bien l’intention de faire de Proxima une mission passionnante pour tous ceux qui le suivront sur les réseaux sociaux et de permettre au grand public de mieux connaître les métiers des domaines scientifiques et spatial.

 

 

Les activités organisées à l’attention des écoliers parallèlement à la mission de Thomas concernent notamment les sciences et les technologies. Au programme : codage informatique, croissance des cristaux et démonstrations mathématiques, mais aussi sport et nutrition.