La Géode

geode_lieu_chapo

 

Un bâtiment à l’architecture exceptionnelle, unique en son genre, une salle de cinéma dotée d’un des écrans hémisphériques les plus grands du monde, couplé à un système sonore d’une puissance inouïe.

 

 

Visite guidée !

 

Avec La Géode, vivez une expérience unique, mêlant des images de qualité à un son exceptionnel. IMAX®, OMNIMAX®, numérique, 3D, relief…quelles expériences cinématographiques vit-on à la Géode ?
En un écran, deux expériences…voire trois !

 

 

 

 

LE FORMAT GEANT IMAX®

 

Des films taille XXL (une image 10 fois plus grande que dans un cinéma classique), un son enveloppant et un écran hémisphérique qui plongent le spectateur au cœur de l’action.

 

IMAX® est l’abréviation de l’anglais Image Maximum. C’est tout dire ! Les films IMAX® sont tournés avec une caméra 70mm (au lieu du 35mm traditionnel). D’où une image sur l’écran d’une taille spectaculaire : 10 fois plus grande que dans un cinéma classique.

Mieux : dans la caméra, comme dans le projecteur, les images défilent à l’horizontale et non à la verticale, d’où un « piqué » exceptionnel malgré la taille.

 

Le système OMNIMAX®, (encore appelé IMAX® dôme), ce sont des films IMAX® projetés non pas sur une écran plat mais sur un écran hémisphérique qui enveloppe véritablement le spectateur dans l’image. Ainsi, à la Géode, on se trouve projeté immédiatement dans l’action ! Souvent, au tournage, la caméra est équipée d’un objectif super grand-angle, le « fish-eye » (œil de poisson), 180°, qui accentue encore la sensation d’être immergé dans l’image.

 

 

Pour tout comprendre à l’IMAX®: visionnez l’excellente émission « C’est pas sorcier » consacrée au cinéma en très grand format.

 

 

Et le site officiel de la société IMAX®.

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

Site internet du magazine mensuel LF Examiner

Toute l’information sur le format IMAX sur le site Big Movie Zone

 

 

 

 

 

Des films numériques HD regorgeant d’effets spéciaux. Grâce à la 3D, dinosaures et autres héros surgissent littéralement de l’écran. Sur l’écran : une image de 400 m² en 3D.

D’OÙ VIENT CETTE ILLUSION DE RELIEF ?

 

Elle repose sur notre capacité à regarder le monde avec deux yeux éloignés, en moyenne, de 65 mm.
Chaque œil transmet donc une image légèrement différente au cerveau. Celui-ci les superpose pour « nous faire voir » une seule image avec la sensation de la distance et de la profondeur.C’est ce processus neuronal, nommé vision stéréoscopique, qu’exploite le cinéma en relief. Pour cela, il faut créer des images stéréoscopiques (c’est-à dire deux images décalées, une pour chaque œil).
Soit avec une caméra munie de deux objectifs éloignés de 65 mm l’un de l’autre, comme les yeux. Soit grâce aux technologies informatiques, notamment pour les images de synthèse.
Reste ensuite à porter des lunettes spéciales pour tromper notre cerveau et lui faire fusionner ces doubles images en une seule.

 

Il en existe plusieurs types en fonction du procédé de projection utilisé. A la Géode ce sont des lunettes à cristaux liquides pour un relief plus vrai que nature !

 

Pour percer tous les secrets du cinéma 3D en 3 minutes :

 

 

 

LA PROJECTION NUMÉRIQUE

 

Il s’agit d’une projection vidéo haute définition. Contrairement au cinéma traditionnel (pellicule), l’image vidéo transite sous la forme d’un signal électrique. L’image est alors décomposée en lignes (625 lignes entrelacées pour les systèmes PAL ou Secam utilisés par les vielles VHS par exemple). Le format le plus répandu actuellement est constitué par une matrice de 1 920 pixels par 1 080 lignes. C’est le format HD (ou Full HD) des téléviseurs.
La projection numérique cinéma est d’une résolution deux fois supérieure 2 048 pixels par 1 080 lignes. C’est le « 2K » K signifie kibi (1024), l’équivalent en informatique de kilo – 1000.

 

 

UN FORMAT D’ENCODAGE PARTICULIER

 
Alors que les DVD et HD DVD utilisent des formats vidéo tels que le MPEG2 et le MPEG4, les salles de cinéma numérique à la norme DCI* comme La Géode, utilisent le format MJPEG2000 dans lequel chaque image est codée séparément des autres, c’est-à-dire qu’un film de 90 minutes est constitué de 135 000 images au format JPEG2000, ce qui garantit la qualité de la projection, notamment la fluidité des mouvements.

 

 

 

 

*DCI : Normes établies par les 6 principaux studios américains : Fox, Disney, Warner, Sony, Universal et Paramount afin de définir un standard unique pour le cinéma numérique.

 

 

 

 

4K

 
Quatre fois supérieure en termes de résolution à la projection numérique traditionnelle, l’image 4K correspond à une définition d’environ 4096 pixels de largeur sur 2160 de hauteur. Les images tournées et projetées en 4K sont beaucoup plus réalistes et dynamiques. Le rendu des contrastes et des couleurs est plus précis, plus fin, plus explosif. Les différences de texture deviennent particulièrement perceptibles.

Un piqué d’image exceptionnel, inégalé !

 

 

 

 

 

HFR (High Frame Rate)

 
Ce sigle anglo saxon désigne une technologie de projection à haute vitesse. Traditionnellement projetés au rythme de 24 images/seconde, les films peuvent désormais être diffusés à 48 images/seconde, soit deux fois plus d’images à l’écran. Un résultat visuellement renversant en termes de fluidité et d’ultra réalisme : fini les effets stroboscopiques, saccades, scintillements et autres…

 

 

 

 

LE LIVE COMME SI VOUS Y ÉTIEZ

 

Grâce à un système de projection vidéo numérique de haute qualité, La Géode retransmet en direct des événements captés dans le monde entier par liaison satellite.

Comme les spectacles du Metropolitan Opera de New-York. Entre l’image Haute Définition et le son spatialisé, l’émotion est au rendez-vous !

De quoi séduire tous les mélomanes (et les autres).

 

Demandez le programme